Passivator

Le but de ce circuit est de créer un simulateur d’une tonalité passive (telle qu’elle est installée dans la plupart d’instruments passifs).

Le timbre particulier que donne la tonalité passive, s’explique par l’interaction des micros avec le potentiomètre et le condensateur. Cette sonorité particulière manque souvent aux basses actives (avec un préampli intégré), le « passivator » est sensé de la reproduire.

Comme alternative, une modification d’une basse elle-même est parfois possible (rajout d’un potentiomètre supplémentaire) mais pas toujours souhaitable. Cette pédale permet de retrouver le son sans modifier l’instrument.

J’ai imaginé un circuit assez simple, qui utilise une inductance (un « self ») faisant office d’un faux micro.
La première idée posée sur le papier:

WP_20150309_003

Le même circuit simulé dans LTSpice, après quelques valeurs modifiées:

passive-tone-pedal

Compairaison des courbes de fréquences en sortie d’un instrument passif (en haut) et du passivator après une basse active (en bas): on arrive à obtenir quasiment les mêmes courbes.

passive-tone-pedal vs real-tone

Après le rajout d’un footswitch, d’une LED indiquant l’état, et d’un sélecteur des condensateurs:

passivator.sch

L’alimentation ne sert qu’à allumer la LED et n’est pas essentielle pour le fonctionnement.

Le premier prototype « vite fait », mais bien fonctionnel! Je réutilise le « Megatone » en gardant uniquement 4 positions graves sur 10 disponibles, les 6 positions restantes ont des condensateurs de trop petite valeur:

Et dans le boitier définitif ensuite: